Gilbert Roux

Artiste peintre, créateur

Exposition L’Isle sur la Sorgue mars 2017

 

ŒUVRES RÉCENTES – PEINTURES ET COLLAGES

Ouverture les samedis de mars de 14h à 18h

à

Batiment D L’Orée de l’Isle

Cours René Char

84800 L’Isle sur la Sorgue

Exposition Toulouse

du 17 janvier au 14 mars 2015

Exposition conjointe de Gilbert et de Samuel son fils

Lieu de l’expo :
Association “eau vive”
23 rue Edouard Dulaurier

(entre la place Arnaud Bernard et le quartier des Chalets)
31000 TOULOUSE
Tel : 06 30 13 30 72

Regards croisés nous plonge dans l’univers pictural de deux artistes qui nous proposent photos et tableaux comme des transcriptions de souvenirs d’un instant de nature.
Un travail sensible sur la mémoire de l’image et de la sensation.
Une très belle technique de transcription, de suggestion de la force de la nature.

   

Le temps s’écoule, modulant les reliefs mais aussi la mémoire, agissant comme un “révélateur”.

Surgissent alors des formes, traces de la nature à l’état brut.

Parvenir à les restituer dans leur âpreté minérale a été le but de ce travail.

   

 

 

 

Pont-Saint-Esprit Une dizaine d’artistes sont réunis au prieuré Saint-Pierre

Le maire Roger Castillon a lancé le vernissage de l’exposition avec le Fleuve et l’olivier. (© D.R)

« LE MIDI LIBRE » 19 juillet 2012. C’est un lieu idéal pour sublimer une exposition, un bel écrin. Le prieuré Saint-Pierre accueillait dernièrement le vernissage de l’installation d’art ‘Ombres et lumières’, autour de l’invité d’honneur, le peintre Gilbert Roux. Les tableaux magiques de cet artiste ornent l’abside. L’ombre est là, mais aussi la lumière, diffuse, évoquant les fonds marins et la nature dans tout son mystère. Sa série de gravures emporte le visiteur dans l’histoire de l’architecture humaine. Ce sont au total dix-huit artistes, issus de la région et de différents pays d’Europe, qui ont œuvré cette année avec tout leur cœur à cette exposition.

Lire la suite…

Gilbert Roux, la couleur et le silence

 

« LA PROVENCE » 13 février 2009.« La couleur et l’espace face au silence », c’est le nom de la nouvelle exposition de Gilbert Roux. Ce peintre qui vit à Villeneuve-lés-Avignon a commencé sa carrière comme restaurateur de monuments historiques puis comme décorateur en bâtiments. Aujourd’hui, à Cheval-Blanc, il propose des toiles avec des paysages tourmentés très dépouillés.

Ceux-ci sont soit provençaux, soit du côté de la Loire-Atlantique soit carrément issus de son imagination. La technique est mixte, huile d’abord puis acrylique. Il travaille au fusain, à la craie, au brou de noix ou à la spatule crantée et chaque toile a une couleur dominante différente. L’exposition se déroule jusqu’au 21 février salle Marie-Mauron à l’Office  du tourisme.

Les Roux, père et fils, exposent à l’Oratoire

 

« LE MIDI LIBRE  » 16 avril 2007.Gilbert et Samuel Roux exposent jusqu’au 19 mai, à l’espace de l’Oratoire. Gilbert, le père, est peintre et n’en est pas à sa première exposition. Pour le fils, Samuel, c’est en revanche le baptême du feu puisque c’est la première fois que ce passionné de photographes soumet ses travaux au public.

Bien qu’utilisant des techniques différentes, ce qui frappe lorsqu’on pénètre dans cette exposition, c’est l’harmonie autour du thème des fluides qui, d’après les artistes, est le fruit du hasard. Samuel est allé promener son objectif du côté de Beauduc et s’est laissé séduire par la beauté sauvage du lieu.

Lire la suite…

La mer s’expose à la galerie de l’Oratoire

 

« LE MIDI LIBRE » 16 avril 2007.Il est de ces peintres qui invitent à la rêverie, et dont les paysages tourmentés font vibrer le côté ténébreux de nos âmes. Gilbert Roux est de ceux-là. II utilise une technique mixte, qui appelle sur la toile tout d’abord un corps gras (la peinture à l’huile), pour y adjoindre de l’acrylique, et enfin travailler la matière à la brosse ou la spatule, pour un rendu original, parfois presque d’aspect spongieux. 

La mer et son écume, thèmes privilégiés de son exposition à la galerie de l’Oratoire, offrent à contempler ces peintures abstraites. Certaines, exposées sous vitres, ont été réalisées sur du papier particulièrement fort, qui sert habituellement à encoller les plafonds. Quant aux toiles, de format standard, elles reflètent la période abstraite, assez sombre de l’artiste.

Lire la suite…

Exposition : peinture et photo

« DAUPHINE LIBERE » 16 mai 2007.Vous avez jusqu’au samedi 19 mai (inclus) pour venir découvrir les œuvres de Gilbert et Samuel Roux à l’espace de l’Oratoire.Le fils, Samuel, est urbaniste. II présente ici sa première exposition de photos, consacrées au site camarguais de Beauduc et à son environnement. Un travail paysager qui témoigne aussi de la « cabanisation » du site. Des cabanes sont plus ou moins en cours de destruction depuis 1997.

Le père, Gilbert, est un peintre villeneuvois. En utilisant une technique mixte alliant acrylique et huile, ses nouvelles créations rejoignent les thèmes des paysages exploités par les photos de Samuel.

Gilbert Roux : nouvelles inspiration

 

« LA PROVENCE » été 1994.Natif de la Chartreuse, Gilbert Roux souhaitait depuis longtemps exposer ses œuvres dans un de ses lieux. La galerie « Arts de l’Europe Romane » située place des Chartreux juste à l’entrée de celle-ci, accueille pour une semaine, une cinquantaine de ses toiles.

Ce peintre villeneuvois a déjà par le passé, présenté son travail à la tour Philippe le Bel mais aussi à la galerie « Art Sud » à Avignon, exposition permanente commune avec d’autres artistes régionaux. Il y a de nombreuses années, Gilbert Roux a travaillé avec Alter, restaurateur des monuments historiques qui lui a appris les techniques mais aussi le respect de l’art, du beau qu’il soit sous forme de vieilles pierres, de sculptures ou de peinture. Depuis, Gilbert Roux s’est lancé avec passion dans cette forme d’art.

Lire la suite…

Peinture et musique : Trois peintres et un guitariste à l’Ame-Lierre

 

L’Ame-Lierre est un endroit à part dans le vaste ensemble de la Chartreuse du Val de Bénédiction, à Villeneuve. Jeu de mots subtil sur cette cave gothique, rue de l’Amelier (à gauche avant le grand portail baroque de l’allée des Mûriers).

Nous avons connu à cet endroit des fortunes, diverses : une « taverne » à l’ancienne et un lieu théâtral. C’est là que le Chêne Noir de Gérard Gelas commença une carrière mouvementée avec « La paillasse aux seins nus » interdite par la municipalité. C’était… il y a déjà longtemps.

Avec un acharnement qui ressemble à l’amour, Ned Cordas essaye de faire rayonner l’endroit, les arcs médiévaux arrachés à la terre et à l’ordure : l’Ame-Lierre !

Lire la suite…