Gilbert Roux

Artiste peintre, créateur

Parcours


 

no images were found

Une enfance à l’intérieur des murs de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, entre fresques et cloîtres : la magie du lieu a impulsé mon attrait pour le dessin et la peinture.

Peut-on dire autodidacte ?

A  l’adolescence, c’est l’apprentissage chez René Alter : décorateur –restaurateur pour les « Monuments Historiques ».

C’est donc sur les sites des monuments du Vaucluse, du Gard, des Bouches du Rhône et de  l’Hérault que je me confronte à la maîtrise des techniques et que je m’initie au respect de l’art.

Le soir, je suis des cours de dessin à l’école des Beaux-Arts d’Avignon.

 

Au début des années 80, et en parallèle à mon métier de peintre – décorateur (ouvrier puis artisan), je renoue avec une recherche artistique personnelle et je débute les expositions :

Membre de la société des Artistes de Villeneuve–lès –Avignon :
(AVA)   de 1986 à 1997,(société fondée  en 1952 par Paul de Laboulaye et Louis Montagné).

Participation à des Salons (d’automne ou annuels) :

  • Tour Philippe le Bel (Villeneuve-lès-Avignon), 1986 à 1997

  • Maestria (aux Angles), 1995

  • ACB Masters, route des arts (Bédarieux), 1995

  • Salon des arts de St Laurent des Arbres, 2006

Expositions (individuelle ou en groupe), essentiellement régionales :

  • Lieu –dit : « l’Ame-Lierre »  (Villeneuve–lès-Avignon), années 1980

  • Le pavillon aux fontaines (Pernes), 1985

  • Halls (Aramon), 1989

  • Golf de Chateaublanc (Morières), 1994

  • Atelier (Villeneuve-lès-Avignon), 2001

  • Domaine de Chanabas (Piolenc), 2006

  • Tour Ribas (St Laurent des Arbres), 2006

  • Cloître des Carmes (Avignon), 2008

  • Salle Marie Mauron (Cheval Blanc),2009

  • Prieuré St Pierre (Pont-Saint-Esprit), 2012

Expositions en galeries :

  • ARSUD (Avignon), de 1980 à 1989

  • Kambourova (Sofia, Bulgarie), 1993

  • Arts de l’Europe Romane (Villeneuve-lès-Avignon), 1994

  • Mathys (Nîmes), 2009

  • L’Oratoire (Villeneuve-lès–Avignon), 2006, 2007, 2009, 2011

 © Les photos et les textes sont la propriété de leurs auteurs